Bienvenue sur le site de

La Voix des Scéens

Elections municipales 2014

Pour lire ou relire les documents rédigés par l'équipe de la Voix des Scéens, rendez-vous sur notre page

 

Municipales 2014

Tract du 2ème tour

Tract 2eme tour.pdf
Document Adobe Acrobat [304.1 KB]
Télécharger

Mobilisons-nous pour Sceaux lors du second tour

Jean-Jacques Campan & la Voix des Scéens
Document Adobe Acrobat [3.0 MB]
Télécharger

Journal de campagne de Jean-Jacques Campan n°4

15 mars 2014

Journal de campagne n°4 Sécurité.pdf
Document Adobe Acrobat [989.8 KB]
Télécharger

Journal de campagne de Jean-Jacques Campan n°3

8 mars 2014

Journal de campagne n°3.pdf
Document Adobe Acrobat [268.0 KB]
Télécharger

Journal de campagne de Jean-Jacques Campan n°2

1er mars 2014

Journal de campagne n°2.pdf
Document Adobe Acrobat [374.3 KB]
Télécharger

8 février 2014

Journal de campagne de Jean-Jacques Campan n°1

Journal de campagne.pdf
Document Adobe Acrobat [290.4 KB]
Télécharger

Pour nous rencontrer

Réunions Jean-Jacques Campan et de la li
Document Adobe Acrobat [22.9 KB]
Télécharger

Pour nous contacter, nous soutenir, nous rejoindre

Coupon reponse.pdf
Document Adobe Acrobat [55.1 KB]
Télécharger
Coupon reponse.rtf
Document texte [33.8 KB]
Télécharger

JANVIER 2014

La Voix des Scéens n°36 - Janvier 2014

Meilleurs vœux de nouvel an à tous

Lettre VDS n°36.pdf
Document Adobe Acrobat [1.0 MB]
Télécharger

RER B DENFERT ROCHEREAU

L'EXTENSION DU QUAI N°3 AVANCE

Dans nos précédentes publications nous faisions état de nos interrogations sur l’augmentation de la capacité future de transport du RER B malgré les bonnes intentions affichées du schéma directeur du RER B Sud d’autant que les statistiques de régularité d’octobre/novembre 2013 ne s’annoncent guère brillantes.

 

UNE LUEUR NÉANMOINS DANS CETTE GRISAILLE A LA STATION DENFERT-ROCHEREAU

La réalisation en cours du dispositif de retournement des trains à Denfert-Rochereau qui fait suite au vœu présenté par Jean-Jacques Campan au Conseil Général et voté à l’unanimité en octobre 2011, assurera aux voyageurs venant du sud la correspondance avec les lignes 4 et 6 en cas de blocage de la ligne B au nord.

Ce dispositif de type « roue de secours » devrait être opérationnel début 2015 mais n’augmentera pas pour autant la capacité actuelle de transport.

Notre perplexité devant la réalité de la capacité future du RER B reste entière mais ne nous empêche pas de vous signaler ce qui avance.

VENTE MAISON DEPREUX 34 Boulevard DESGRANGES

 

Au dernier conseil municipal du 12 décembre le maire a fait voter par sa majorité la vente au promoteur OGIC de la maison d’Édouard Depreux et son terrain de 1400 m2 sis au 34 Boulevard Desgranges.

 

Nous avons voté « contre » à cause de l’opacité dans laquelle le choix de ce promoteur a été fait. En effet il a été sélectionné à la suite d’un appel d’offres ouvert seulement à certains promoteurs qu’on imagine « bien en cour ».

 

Si la procédure suivie par le maire est légale, elle ne relève pas d'un choix réellement éthique.

 

Nous estimons que cette vente aurait dû faire l’objet d’un appel à concours d’architecte ouvert à tous sur la base d’un cahier des charges.

 

 

Signalons que la commission d’aménagement urbain, légalement obligatoire, dans laquelle nous siégeons et où nous aurions pu donner notre avis n’a pas été réunie par le maire depuis 3 ans.

Voilà sa conception de la démocratie locale.

Ce n’est pas la nôtre.

 

JEUDI 28 NOVEMBRE 2013

JEAN-JACQUES CAMPAN SE PORTE CANDIDAT

A L’ÉLECTION MUNICIPALE DE MARS 2014

28 11 2013 - Jean-Jacques Campan - Candi
Document Adobe Acrobat [80.0 KB]
Télécharger

Conseiller général des Hauts-de-Seine (sans étiquette)

Conseiller municipal,

Président du groupe « La Voix des Scéens »

 

 

Chères Scéennes, Chers Scéens,

 

 

Vous avez donné un coup de pied dans la fourmilière politique locale en élisant en mars 2011 un conseiller général associatif issu de la société civile, centré sur la gestion locale et indépendant des partis.

 

Par cet acte vous avez exprimé votre volonté de change- ment en préférant ma candidature à celle d’un politicien professionnel aux affaires depuis plus de 30 ans.

 

Vous savez que je me suis mobilisé dès 2004 en fondant l’association La Voix des Scéens (VDS) et que je me suis engagé en tant que conseiller muni- cipal en 2008 pour suivre de près les dossiers de la ville et faire prendre en compte vos problèmes.

 

Avec notre groupe VDS au sein du conseil municipal nous avons, d’une part lutté sans relâche contre les projets de la municipalité que nous estimions préjudiciables à vos intérêts et d’autre part fait des propositions.

 

Deux exemples significatifs :

 

Notre pression constante sur la municipalité a permis de faire diviser par deux l’augmentation des impôts locaux, ce qui est bien loin de nous satisfaire. A savoir 25% de 2007 à 2013 au lieu de 50% de 2001 à 2007.

 

Le maire sortant, sentant l’opinion scéenne se retourner, a fini par céder et se rallier à notre propo- sition, conjointe à celle de l’association de quartier, de réaliser une gare routière sur la parcelle de la RATP à la gare de Robinson au lieu d’y construire des immeubles.

 

 

Cependant au fil des ans nous avons été témoins des dérives d’un système dont les décisions laissent la ville dans une situation préoccupante.

 

✓ des décisions d’urbanisme insidieuses (PLU) favorisant un bétonnage de notre commune. Bétonnage qui est facteur de tensions entre voisins, qui ne tient pas compte de la saturation des moyens de transports (RER B,..) et qui va détériorer grandement notre qualité de vie.

 

✓ une extension de la maison de retraite Renaudin aux allures de prison pour un coût de 50% plus élevé que la norme.

 

✓ une dette colossale (52 M€ en 2012 soit 5 fois plus qu’en 2001).

 

✓ une insécurité croissante de plus en plus inquié- tante non reconnue par le maire.

 

✓ des impôts locaux très élevés qui pèsent sur les Scéens (+80% en moins de deux mandatures) au point d’en obliger certains à partir.

 

✓ une politique de communication, notamment via Sceaux Magazine, qui s’assimile à un outil de propagande éhontée financé par les citoyens.

 

 

C’EST DANS CE CONTEXTE QUE SE PRÉSENTENT LES MUNICIPALES DE MARS 2014

 

Après une longue carrière industrielle passionnante, notamment à l’international, j’aurais pu choisir de rester spectateur sans me soucier de ces pro- blèmes. Mais je suis issu d’une famille combattante qui ne s’est jamais résignée, qui n’a jamais fui les responsabilités et qui a su m’insuffler une éthique et l’esprit de résistance et d’engagement au service des autres.

 

C’est pourquoi avec une équipe de bénévoles compétents de plus en plus nombreux et rodés aux affaires de la ville nous avons décidé de prendre les choses en main.

 

La commune, TOUTE la commune, doit être gérée par les Scéens et non par des politiciens professionnels installés au pouvoir depuis des décennies et rompus à des manœuvres d’une autre époque.

 

Ces bénévoles issus de tous les quartiers, d’horizons variés (professionnels, culturels et associatifs), indé- pendants des partis, savent par leurs qualités d’écoute et de dialogue, dégager des consensus par-delà leurs opinions et partager des valeurs d’engagement et de solidarité.

 

 

AVEC CETTE ÉQUIPE, JE ME PORTE DONC CANDIDAT À L’ÉLECTION MUNICIPALE DE MARS 2014

 

Nous nous engageons notamment :

 

✓ à gérer la ville dans l’intérêt des Scéens avec mesure et bon sens en hiérarchisant les besoins et en mutualisant les coûts avec les communes voisines.

 

✓ à mettre le service communication au service d’un réel dialogue avec les Scéens plutôt qu’un outil de propagande au service d’un homme.

 

✓ à réaliser les investissements indispensables au juste prix et non à 50% au-dessus de ce qui est ailleurs constaté, et ce sans accroître la pression fiscale déjà grevée par l’explosion de la dette de la ville.

 

✓ à pratiquer une concertation qui ne soit pas une mascarade mais une véritable écoute des Scéens.

 

✓ à considérer que la sécurité est aussi notre affaire en complément de celle de la Police Nationale.

 

✓ à modifier le PLU (Plan local d’urbanisme) pour revoir à la baisse les hauteurs et emprises des bâtiments et préserver les espaces verts actuel- lement menacés.

 

✓ à mettre en œuvre une offre de logements en cohérence avec l’offre de transports.

 

✓ à agir avec les bailleurs sociaux pour répondre aux problèmes des locataires.

 

Comme vous, nous aimons notre ville et nous partageons la même ambition : que Sceaux soit une ville bien gérée qui offre sécurité et agré- ment à tous dans un environnement durable.

 

Dès aujourd’hui, rejoignez-nous.

 

Suivez notre actualité et venez travailler à nos côtés, faites connaître vos souhaits, vos idées.

 

Nous avons besoin de tous les Scéens pour conduire ce renouveau.

 

Nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer y compris à votre domicile si vous le souhaitez, notamment pour les personnes qui ont des difficultés à se déplacer.

 

 

Bien à vous,

 

 

 

Jean-Jacques Campan

Les Blagis
Les Blagis

Qui sommes-nous ?

Quels sont les objectifs de La Voix des Scéens ?

L’association « La Voix des Scéens » a été créée en 2004 au moment où la réalisation-extension de l’hôtel de ville entraînait une dépense considérable, la destruction d’une maison ancienne et l’abattage d’un cèdre centenaire.

 

L’association réunit des Scéens bénévoles aux sensibilités variées qui veulent s’impliquer dans la vie de leur ville pour l’orienter dans le sens de ce qui leur parait être le bien commun au-delà des intérêts particuliers et partisans.

 

L’engagement de « La Voix des Scéens » est fondé sur les valeurs associatives comme le dialogue, la tolérance mutuelle et le respect d’autrui.

 

La Voix des Scéens se veut une force d’analyse, de proposition et de défense des intérêts des Scéens sur les grands domaines que sont, sur le plan local, l’environnement et l’urbanisme, la gestion et la fiscalité, les transports et la circulation, les questions sociales, culturelles, sportives.

 

Elle promeut une vision participative de la vie de la commune, en sollicitant l’opinion et les souhaits de leurs concitoyens et notamment ceux des associations de quartier.

 

Les lois de décentralisation de 1982 ont octroyé des pouvoirs importants aux maires, notamment dans le domaine de l’urbanisme et des finances, pouvoirs que ces élus peuvent exercer pendant 6 ans sans autre véritable contrôle que les échéances électorales.

 

Les associations exercent des contrepouvoirs. Elles utilisent des moyens tels que : bulletins d’information, pétitions, manifestations ou recours exercés devant les tribunaux administratifs contre des décisions municipales qui ne leur semblent pas conformes aux aspirations des habitants.

 

Depuis 2008, trois membres de « La Voix des Scéens » sont conseillers municipaux et l’un d’eux est conseiller général. Ils exercent une force d’opposition et de proposition, en recherchant l’équilibre entre les économies nécessaires, le développement et la solidarité indispensable, face à une politique démagogique et dispendieuse.

 

Depuis plusieurs années « La Voix des Scéens » communiquait avec vous par ses bulletins trimestriels et ses tribunes dans « Sceaux Magazine ».

 

Elle se dote de ce site internet qui est aussi le vôtre. Vous serez informés plus rapidement des sujets et des débats qui concernent la vie de Sceaux et de son devenir.

 

Vous pourrez publier vos commentaires et vos avis, faire des propositions, etc.

 

Vous y trouverez bien-sûr tous les documents ou les publications qui ont jalonné la vie de « La Voix des Scéens » depuis sa création.

 

La rédaction  

 

Si cette manière de considérer la vie politique locale vous intéresse, rejoignez-nous dans notre engagement !